Vous êtes ici : Accueil > 2 - Actualités > Articles > Dysturb au lycée
Publié : 28 novembre 2017

Dysturb au lycée

Dans le cadre du Prix Bayeux des correspondants de guerre, M. Pierre Terdjman est intervenu au lycée Pierre de Coubertin auprès d’une classe de 2nde. Membre fondateur du collectif de photojournalistes Dysturb, M. Terdjman est venu échanger avec les 2ndes C sur son expérience de correspondant de guerre et de photojournaliste pour Paris Match et le New York Times. Au cours de l’échange qui portait sur ses conditions de travail ou encore sur les dangers encourus, le journaliste a tenu à rappeler la raison principale de son engagement dans ce métier : « Les gens ont besoin que l’on informe sur ce qu’ils vivent. Si nous étions dans la position de victime d’un conflit, on ne voudrait pas être oubliés. On voudrait que l’on parle de nous ! »
S’en est suivi le collage dans le réfectoire du lycée d’une photographie grand format (2,40/3,60) préalablement choisie par les élèves. Marque de fabrique du collectif Dysturb, ce type d’affichage noir et blanc et légendé vise à faire réagir et/ou réfléchir les observateurs quant à l’importance du photojournalisme dans le traitement de l’information.